JOUR 15 : Midway – Mi-parcours bilan [NANOWRIMO]

 

Aujourd’hui, nous sommes dimanche !

Mais surtout, c’est aujourd’hui ou théoriquement tous les nanoteurs doivent dépasser la barre des 25 000 mots. En gros aujourd’hui nous sommes à mi-parcours.

Pausons-nous quelques instants afin de regarder le chemin déjà parcouru. Mais avant une petite phrase sur la session d’aujourd’hui : Impécable, malgré le faite que mes enfants avaient décidé d’embêter papa pendant sa séance d’écriture, du coup j’ai dû m’arrêter à 700 mots de l’objectif journalier, sinon je pense sincèrement d’avoir envisagé de les enfermer dans la cave (et ça, ce n’est pas bien, il y a déjà trop de bazars), (J’ai trop lu de Chattam ? Non!). Du coup dans la soirée la barre des 25000 mots a fini par sauter, mais pas sans difficulté.

C’est l’heure du bilan mi-parcours :

Que dire ? Ce n’est pas facile ! Trouver de la motivation, trouver des choses à dire, trouver le temps. Tout cet ensemble est dur à gérer, lorsque que je me suis décidé de participer au nanowrimo, je me suis dit, c’est un défis personnel, est-ce que tu es capable de le tenir ? Aux fond de moi je me disais 25 000 mots c’est déjà énorme, maintenant et en prenant du recule, j’ai trouvé plus ou moins une méthode pour avancer à mon rythme. Les matins j’écris quelques mots pendant que mes enfants prennent leurs biberons, ensuite au boulot mon cerveau continue à travailler sur l’histoire, mais de manière plus ou moins inconsciente, après le couchage des enfants, lorsque l’appartement est de nouveau calme, je me replonge dans l’écriture pendant une à deux heures, en fonction des soirées, du retard des jours précédents et d’autres paramètres, c’est souvent pendant cette phase-là que de nouvelles idées apparaissent, surement le travail de mon cerveau le reste de la journée. Après le travail n’est pas fini il reste l’article sur le blog et regarder twitter 🙂

Voilà en quelques mots la méthode dégagée en 15 jours. Je suis assez confiant pour attendre la barre des 40 000 mots. La suite … la barre des 50 000 mots, c’est autre chose. Disons que je suis du bon côté de la pente.

Les petits regrets :

J’ai quand même quelques petits regrets que je vais essayer de pallier dans les prochains jours. Tout d’abord ma participation au sein de la communauté. Elle n’est quasiment pas présente et pourtant c’est cet aspect qui me motivait le plus au début. Alors, pourquoi ne pas participer au Write-IN ou au World War sur le chan IRC ? Tout simplement par manque de temps pour le premier et pour le second pour éviter la distraction. Je me connais et j’aurai tendance à parler avec tout le plutôt que d’écrire.

L’autre regret est mon incapabilité de créer dès le premier jet des phrases fortes. J’ai énormément de répétitions, quasiment pas de tournure de style, je le haïsse vraiment mon cerveau s’exprimer sans contrôler l’écriture. Très peu de synonymes, le minimum d’adjectif et quelques adverbes. Du coup pour la seconde réécriture cela sera vraiment une réécriture et pas uniquement de la correction. Tout cela parce que je n’aie pas de style propre et le manque d’expérience dans l’écriture de roman fait que je me retrouve coincé dans ce genre situation ( puis aussi le temps, pas le temps de chercher des synonymes )

La suite :

J’ai vais prévu avant le début du Nanowrimo un plan en gros la structure du roman, limite chapitre par chapitre, mais cette semaine, surtout jeudi et samedi cette structure à sauté et aussi la synopsie (en partie). Par contre ces changements ont rajouté de la profondeur au roman, plus d’actions, plus d’intrigue et surtout plus de rebondissement… À terme.

De toute façon comme vous le savez surement, le roman ne sera pas exploitable en l’état à la fin du nano. Il me faudra forcement passé par une seconde réécriture et pourquoi pas même une troisième. Mais tout cela sera dans les mois à venir.

Mes statistiques pour Politic sont disponibles à l’adresse suivante : http://nanowrimo.org/participants/stephanedary/novels/politic/stats

Objectif : 25011/50000

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.